Logo Côté Court

Côté Court solidaire



Emmener le cinéma à ceux qui ont peu ou qui n’ont pas accès au cinéma est primordial. Pour garder du lien, pour garder la dignité de chacun autour d’échanges, de rencontres et de partage. Au moment où l’on sent un fort repli des populations, le cinéma permet le chemin inverse. Primordial pour partager l’essentiel, la vie et ce que chacun a d’unique. Côté court propose de rencontrer des réalisateurs, découvrir des films, lire des scénarios, parler du festival, appréhender la forme courte... De nombreuses formes permettent à chacun de composer ces séries d’ateliers. Adapté au public, à la structure, au nombre de séances, nous construisons ensemble ces projets, pour répondre aux attentes de chacun, faire en sorte que le lien perdure.

Dans les quartiers

Côté court est partout ! Les projets de transmission se déroulent en Seine-Saint-Denis, en Ile-de-France, et même au-delà !
Grâce à de formidables partenaires de terrain, Côté court mène chaque année des ateliers et propose des projections-rencontres dans des quartiers et territoires défavorisés des régions Hauts de France, Grand Est et Auvergne-Rhône Alpes.

En partenariat avec L'Agence nationale de la cohésion des territoires, Hors Cadre, la Pellicule Ensorcelée, la Maison des Solidarités Mandela

AVEC LES DÉTENUS

Le cinéma peut parfois être une bouffée d’air, une fenêtre vers un ailleurs, un outil de débat pour aborder des questions de société. En collaboration avec Les Yeux de L’Ouïe, Côté court travaille à faire du court métrage un outil de création de lien social, et intervient en milieu carcéral.

CULTURES DU COEUR

Depuis 2015, Côté court met à disposition 125 places à destination des structures associées à Cultures du Coeur, qui peuvent ainsi participer au Festival. Les structures concernées sont : le Centre social du Haut et Petit Pantin, la Cité Myriam - Act (Montreuil), le Service Insertion RSA Pantin, le Service Insertion RSA Clichy Montfermeil, Drancy Insertion, Accès (92) et La Halte (94).