PROGRAMME 2021

Rétrospective en ligne

Du 14 mai au 15 juin 2021, découvrez 30 films phares de Côté court ! Un compte à rebours avant de nous retrouver en salles pour la prochaine édition... Chaque film sera visible cinq jours en accès libre et gratuit.

Compétition Fiction

Bienvenue dans cette trentième Compétition fiction, section emblématique du festival, qui assume pleinement son rôle de défricheur. Sur les trente films retenus (parmi les 1060 reçus pour cette seule section cette année), un tiers sont des premiers films. Ouvrez bien grand les yeux, les grand·e·s cinéastes de demain se trouvent là...

Compétition Essai / Art Vidéo

Trente films qui questionnent, bousculent et enrichissent les langages cinématographiques. Dans cette section, nous irons fouiller dans les mémoires - que ce soit par une chasse aux récits ou par de multiples exercices de montage -, nous saisirons des puissances de vie dans le geste et la danse, et nous découvrirons des propositions artistiques libres, vibrant avec les émotions et les grandes questions qui nous traversent depuis 2020.

Compétition Prospective Cinéma

Cette section est née en 2020, avec le désir de monter une compétition autour de films plus longs - plus de quarante minutes - qui nous plongent dans des partis pris artistiques forts et troublants. Les neuf films qui composent la sélection de cette année, questionnent notre société dans ses représentations, esquissent les traits d’un monde à venir…

Panorama

Un florilège de films qui reflètent la richesse de la création contemporaine à travers la fiction, le documentaire, l’expérimental, l’art vidéo et l’animation. Ces 54 films, issus de l’appel à films 2021, étendent nos regards sur le cinéma.

Écran Libre

Les séances Écrans libres proposent de prendre un temps d’échange avec les cinéastes autour de leur film. Ils·elles nous livrent leurs visions, leurs partis pris artistiques et souvent, leurs démarches philosophiques. Ces rencontres permettent de mettre en lumière et en perspective les nouvelles écritures.

Danielle Arbid : Ma famille libanaise

« Ma famille libanaise est un portrait fragmenté de ma famille et de mon entourage, au Liban, pays d’où je viens. C’est un arbre généalogique sous différentes formes. Depuis quelques années déjà, je fais de ma chronique familiale un motif à explorer. Un recueil de courts métrages qui flirtent avec le genre, qui mettent en scène un univers intime, mon monde cher et perdu. Dans la série Conversation de salon en six épisodes, je confronte ma tante Lili à ses amies à l’heure du café, comme dans un mini théâtre cacophonique. Dans Allô Chérie je prends ma mère en filature dans Beyrouth, grâce à une puce d’espionnage installée dans son téléphone. Dans Nous il n’y avait presque pas de dialogue avec mon père ; c’est un film de deuil. Dans This Smell of Sex, j’amplifie les exploits sexuels de mes amis, du scandaleux au risible. Dans Blackjack et L’Art de la cuisine, je raconte le monde de la nuit de ma cousine et celui politique de mon oncle. Et plus récemment dans Souvenirs de violence, mon film le plus risqué peut-être, je dévoile sous la forme d’un roman photo ma relation à mon frère. Je réalise ces films sans budget, avec mes propres moyens et en urgence, avant qu’il ne soit trop tard et que ce pays où je les ai laissés ne disparaisse. Je documente une expérience intime, comme disait Chantal Akerman « avec ce qu’il y a ». Surtout, j’expérimente de nouvelles formes de récits. Et j’essaie de recomposer ma famille qui s’éloigne comme un bateau à l’horizon… Avec ses failles, sa fureur et sa beauté. Et peut-être que je terminerai un autoportrait qui rejoindra cet organigramme. » Danielle Arbid

Le Cinéma des Armées

Créé en 1915, l’Établissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD, anciennement le Service Cinématographique des Armées) a pour missions de témoigner des opérations de la défense et de conserver les archives audiovisuelles des armées. Ce que l’on sait un peu moins, c’est que l’ECPAD a aussi eu vocation à être un laboratoire du cinéma français. Au fil des années, de nombreux jeunes hommes devenus ensuite comédiens ou cinéastes ont passé quelques mois voire quelques années dans l’armée française, en tant que jeunes appelés, où ils ont pu rejoindre les rangs du cinéma des armées et ainsi réaliser des œuvres singulières. Nous vous proposons de découvrir ces trésors du cinéma, parfois cocasses, témoins des tendances de leur époque (notamment du cinéma des années 60), qui réunissent des personnalités aussi différentes que Pierre Lhomme, Claude Lelouch, René Laloux, Raoul Coutard, Philippe de Broca, Claude Lallemand, Jacques Rouxel ou encore Pierre Schoendoerffer.

Écrans des enfants

Fêtons l'anniversaire de Côté court avec les enfants ! Avec deux programmes de courts métrages sur le thème de la musique (pour les 3-6 ans) et sur le thème de la fête (pour les 7-10 ans), ainsi qu'un ciné-danse pour les tout-petits.

Pass Jeune Prod

Cinq séances thématiques qui vous permettront de rencontrer des producteur·trice·s expérimenté·e·s qui répondront à toutes les questions que vous vous posez sur ce métier. Chaque séance s’articule autour d’un film et d’une table ronde avec temps de questions-réponses. Programme conçu avec le soutien de la PROCIREP.

Pass Jeune Réal

Cinq séances thématiques qui vous permettront de rencontrer des cinéastes, techniciens et compositeurs de films. Chaque séance s’articule autour d’un film et d’une table ronde avec temps de questions-réponses.

Tous les films de l'édition 2021

LES LIEUX DU FESTIVAL

Le festival a lieu au Ciné 104 à Pantin principalement, et s'associe à d'autres lieux en Île-de-France.
Découvrez toutes les adresses où seront projetés les programmes du festival.

JURY ET PRIX

BILLETTERIE EN LIGNE

Pour fluidifier au mieux la circulation dans le cinéma, nous vous demandons de réserver tous vos billets en ligne.

La billetterie est ouverte !