Patrick Hadjadj

Biographie


Parisien acharné, comme beaucoup de provinciaux, je suis d’abord né à Lyon. Très tôt, je voulus devenir écrivain. J’étudiai donc les maths… Quand je compris que le théâtre me passionnait, je m’inscrivis à la Sorbonne en littérature. Et quand cela se mit à marcher au théâtre, je laissai tomber pour découvrir le cinéma… Longtemps après mon premier tournage, je ne pense pas être l’homme qu’il faut pour les meilleurs choix. Mais j’ai eu le plaisir d’écrire, réaliser ou produire quelques court-métrages, comme des prétextes pour partir à la rencontre des autres. Ceux que j’ai réalisés sont Le Tank atomique (2005), Je n’étais pas là (2007), Le citron vert (2009), La fuite de l’oléoduc de Lituanie (2011), You are my lucky star (2012), Djihad et marmelade (2014), La suite de Sentsov (2018) et maintenant Help me if you can’t. A leur manière, ils racontent tous l’histoire d’une personne qui s’est perdue… Ces films m’ont sans doute permis de ne pas trop savoir où j’en étais dans ma propre vie, mais ils m’ont aussi offert de rencontrer des êtres dont l’errance a enrichi la mienne.

À Côté court / Réalisation


Help Me If You Can't (2018)
Pano #5 > 2019