Ciné-concert - D'un monde à l'autre (56')

Dimanche 09 juin à 14h15 | Ciné 104 à Pantin


Piano, percussions et saxophones vont faire vibrer le cinéma ! Une immersion dans l’univers drôle et surprenant du cinéma expérimental, accompagnée de compositions musicales inédites conçues spécialement pour cette séance par la classe de composition du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Pantin de Pascal Zavaro. L’ensemble instrumental du CRD de Pantin sera placé sous la direction de Catherine Simonpietri. Partez à l’aventure avec des films enchanteurs qui vous feront voyager vers de nouveaux horizons !




| 2010 | Couleur | 02 min
Remake d'un film perdu de Hans Richter, figure éminente du cinéma d'avant-garde.


| 1999 | Couleur | 10 min
Le double, l'ombre du sujet, fait référence au paradoxe qui est au cœur de la condition humaine : l'unicité du regardeur et regardé, le voyeur vu. Filmé en retour de New York à Paris en hiver 1998, ce film nous ramène sur terre, image par image, une méditation sur le retour qui focalise notre regard subrepticement sur nous-mêmes.


| 2000 | Noir & Blanc | 04 min
Winni Collins et Gang s'amusent derrière les caravanes où ils vivent, dans la partie sud des Docks de Dublin. Le film a été fait à leur demande.


| 2008 | Couleur | 09 min
Dans ce film, je voulais en quelque sorte explorer le potentiel du tourné-monté en photographiant et en juxtaposant une fenêtre avec ce qui se trouve à l’extérieur de son cadre (le paysage). J’ai exécuté trois essais (sur des bobines de cent pieds) –chacun incorporant différents types de manipulations formelles- et j’ai alignés ces trois bobines l’une après l’autre au montage. Je voulais ainsi laisser intact l’ensemble du langage visuel suite au développement manuel de la pellicule.


| 1982 | Couleur | 04 min
Dégringolade a été réalisé dans la technique de la pixilation. Ce procédé permet de faire exécuter à des personnages vivants et à des objets réels, des mouvements absolument irréalisables dans d’autres conditions. Tout devient possible grâce à la prise de vue image par image. Ce film présente un monde imaginaire, où frénétiquement ça glisse, ça court, ça tombe, ça vole, ça saute, ça s’agite, ça bondit, ça roule, ça déboule et ça dérouille ; c’est un monde fou-curieux.


| 1971 | Noir & Blanc | 05 min
« Jeux de vagues, de lumière et de caméra. Les verticales deviennent horizontales, la terre monte au ciel tandis que le ciel la remplace, le soleil se couvre d’eau tandis que l’eau monte à l’assaut du soleil. » Claude Brunel


| 2002 | Couleur | 08 min
Un canard à l'orange très spécial...


| 2000 | Couleur | 10 min
Aldébaran est l’étoile la plus brillante dans la constellation du taureau. Aldébaran est aussi le premier film d’un ensemble d’œuvres consacrées au traitement du corps dans la lumière des signes du Zodiaque. Cette série se caractérise visuellement par l’hybridation entre les images du corps et l’abstraction. Dans ces films les motifs abstraits peuvent être sous forme d’encres, de grattage, d ‘intervention sur pellicule ou encore d’images mathématiques réalisées par ordinateur. Je filme dans le noir, sans éclairage. Le jeu des surimpréssions à la caméra avec les images projetées sur le corps devenu écran permettent de rendre visible un corps singulier irradiant l’espace de ses couleurs et de ses harmoniques.


| 2010 | Couleur | 04 min
Inspiré par la nouvelle de John Cheever et incluant des images du film homonyme de 1968 avec Burt Landcaster.  Un homme découvre que les piscines de l’arrière-cour qui parsèment le paysage devant lui forment une rivière menant à sa maison. Il décide de nager jusqu'à chez lui.





Keep in touch

Tel : 01 48 10 30 51
contact@cotecourt.org
Notre équipe

Côté court - Association loi 1901
n° de TVA intracommunautaire : FR 42 400 080 099
Ciné 104
104, avenue Jean Lolive
93500 Pantin