Editos





Édito de Éric Garandeau et Jacky Évrard, Association Côté court
« Le monde ne se repose pas, ne peut pas se reposer de vivre, d’être, d’être le monde... » nous disent Louise Narboni et Yoann Bourgeois dans Les Grands Fantômes.

De la même manière, le cinéma ne se repose pas, ne peut pas se reposer de vivre, d’être, d’être le cinéma. Et Côté court se veut le reflet et le révélateur de cette vie en perpétuel mouvement et renouvellement.

Pour cette 28e édition, Côté court mettra de nouveau à l’honneur la création cinématographique contemporaine à travers les Compétitions, le Panorama et les Écrans libres, et proposera au sein de chacune de ces sections une grande diversité d’oeuvres, de propositions fortes, d’expérimentations formelles et narratives, représentatives du cinéma d’aujourd’hui et annonciatrices du cinéma de demain.

Il en est ainsi des cinéastes Sol Suffern-Quirno et Rudolf Di Stefano, compagnons de route du festival depuis plus de dix ans, dont nous présentons 17 films. Hors des sentiers battus, ils font un cinéma qui réfléchit le cinéma en train de se faire, pense le public de cinéma, imagine un cinéma rêvé, politique et poétique.

Côté court milite aussi pour un cinéma en dialogue avec les autres arts, la musique, la littérature ou le théâtre. C’est pourquoi nous mettons en lumière des artistes éclectiques dans leur pratique, comme le dramaturge Pascal Rambert, également écrivain et réalisateur, comme le musicien Romain Kronenberg, également cinéaste et plasticien, comme Alexandra d’Hérouville et Georgia Azoulay, toutes deux venues du théâtre...

Enfin, Côté court est un festival ouvert sur le monde, et propose cette année encore un focus sur une cinématographie étrangère, le Portugal. La nouvelle génération de cinéastes sera mise en relation avec des cinéastes devenus classiques, comme Manoel de Oliveira ou João César Monteiro.

Voir et écouter, découvrir et partager, faire dialoguer les oeuvres, avoir un regard toujours renouvelé, tels sont nos mots d’ordre et nous espérons qu’ils seront les vôtres également !

Éric Garandeau, président de l’association Côté court
Jacky Évrard, directeur artistique du festival Côté court



Édito de Bertrand Kern et Jean Chrétien, Ville de Pantin
Le Festival Côté Court à Pantin s’affirme d’année en année comme le festival de la création contemporaine dans le cinéma et l’art vidéo en France.

Depuis 28 ans, il contribue à l’émergence de nouveaux talents, aux nouvelles expressions qui naissent et s’initient dans la rencontre entre les mondes du cinéma, de la vidéo et de la jeune création.

10 jours de festival, 10 lieux associés, 12 villes participantes, qui regroupent en moyenne 13 000 spectateurs à chaque édition et près de 300 films projetés.

Le Festival Côté Court est aujourd’hui le « carrefour » du cinéma du futur, là où il faut être pour décrypter le regard porté par les jeunes artistes sur le monde d’aujourd’hui et les enjeux qui s’annoncent pour demain.

Dans nos sociétés actuelles que l'on sait fortement marquées par les évolutions technologiques et informatiques et imprégnées par une culture du provisoire, de l'immédiateté et du relativisme, nous devons tous nous interroger sur ce que deviennent l'éducation et la transmission, l'initiation et l'apprentissage des enfants et des adolescents dans ce monde incertain.

Le Festival Côté Court répond à ce questionnement en proposant une programmation spécifique pour les jeunes enfants, propositions qui prolongent les actions culturelles effectuées tout le long de l’année par l’équipe de l’Association Côté Court.

Installée à Pantin depuis 1994, un des objectifs de l'association Côté court est de permettre et de promouvoir un travail de transmission et de création par la diffusion d'actions culturelles auprès de tous les publics. C'est aussi un lieu de mémoire des formes courtes grâce à la mise en place de la filmothèque, restitution des archives vidéos.

Médiations culturelles et éducation à l’image permettent au jeune public de développer leur sens critique, leur capacité d’écoute, de trouver d’autres voies d’expression qui contribuent à leur épanouissement.

Nous saluons ce magnifique travail de médiation auprès des scolaires de Seine Saint Denis, en particulier des enfants pantinois dans le cadre du portail éducatif pantinois. Cette dimension pédagogique s'exprime également auprès des collégiens qui bénéficient du parcours « la culture et l’art au collège ».

Côté Court ira aussi à la rencontre de classes de lycéens, à Paris et en Ile-de-France, qui décerneront le "Coup de cœur des lycéens" à un film de la compétition Fiction.

Il faut noter le travail effectué auprès des jeunes adultes âgés de 18 à 25 ans, en lien avec la Mission Locale de Pantin, qui remettront cette année le Prix de la jeunesse au film de leur choix.

Internationale, créative, libre et engagée, cette sélection du 28eme Festival Côté Court saura rendre compte de ce mouvement porté par une jeune génération de créateurs qui participe à l’émergence de nouvelles écritures.

Favorisant l'éducation à l’image du plus grand nombre, enfants et adolescents en particulier, le Festival Côté Court avec le Ciné 104 développe une action dans le droit fil de la politique de développement culturel de la Ville, moteur de la démocratisation culturelle et de l’égalité des chances.

Faisons vivre la culture à Pantin, sous toutes ses formes.

A toutes et à tous, bon 28e Festival Côté Court 2019

Bertrand Kern Maire de Pantin, Conseiller départemental de Seine-Saint-Denis

Jean Chrétien Adjoint au Maire chargé de la vie culturelle, de la mémoire et du patrimoine



Edito Côté Court - 2019
Cette année encore, Est Ensemble est fier d’accueillir dans l’un de ses équipements culturels la 28e édition de Côté Court. Festival cinématographique de renommée nationale, cet évènement témoigne encore cette année du dynamisme de chacun des 6 cinémas qui compose notre réseau unique en France et contribue à valoriser la politique d’excellence culturelle tous publics que nous portons au quotidien. Premier réseau des cinémas publics en France, labellisé Art et Essai, nous avons à cœur de permettre au-delà d’une programmation ouverte et innovante, de favoriser de nombreux dispositifs d’action et de médiation culturelle mais aussi, d’éducation à l’image pour les plus jeunes.

L’accueil de la 28e édition de Côté Court au Ciné 104 à Pantin va permettre à de nombreux spectateurs de profiter pendant dix jours d’une programmation riche et d’une créativité foisonnante.

Ils pourront également apprécier les passerelles dressées avec d’autres performances culturelles : la littérature et la musique ; deux domaines chers à Est Ensemble en responsabilité aussi de la gestion d’un réseau de lecture publique et d’un réseau d’enseignement artistique.

Je remercie chaleureusement l’ensemble des acteurs qui ont travaillé à la mise en œuvre de cette nouvelle édition du festival Côté Court.

Par leur action, ils participent pleinement à l’ambition que nous portons en faveur du cinéma public et des politiques publiques qui sont le garant de l’égalité pour tous et partout.

Je vous souhaite à tous un très bon festival !

Gérard Cosme, Président d’Est Ensemble

Keep in touch

Tel : 01 48 10 30 51
contact@cotecourt.org
Notre équipe

Côté court - Association loi 1901
n° de TVA intracommunautaire : FR 42 400 080 099
Ciné 104
104, avenue Jean Lolive
93500 Pantin