Atelier de réalisation : Les apparences sont trompeuses

Le projet fait intervenir un duo d'artistes : Léa Domingues (artiste textile) et Margo Meyer (cinéaste). Cet atelier part de la rencontre entre les deux disciplines et se déroulera avec une classe de 3e du collège Anatole France aux Pavillons-Sous-Bois. Les élèves seront amenés à réaliser un court métrage, en accordant une importance particulière à la composition du costume et à la recherche préalable autour de cette notion.
Dans le cadre des projets « La Culture et l’Art au Collège » soutenus par le département de la Seine-Saint-Denis.

Nous aborderons en profondeur la question du vêtement, qui couvre et qui révèle les émotions, se fait le reflet d'une identité. Le vêtement traversera le projet de bout en bout. En fonction des envies et idées des élèves, il pourra être le thème central du film (fiction? documentaire? Forme hybride? Les élèves pourront choisir ce vers quoi ils veulent s'orienter). Dans un premier temps, une réflexion sera menée sur le rôle du vêtement à l’image et ce qu’il véhicule. Les recherches effectuées par les élèves permettront d'aborder des notions de sociologie du vêtement et de sensibilisation sur notre consommation, notions qui nous sont chères. Les élèves seront ensuite invités à imaginer l'histoire du film et à composer leur propre "vestiaire" ou leurs propres créations, à partir de vêtements récupérés. Ils entreront enfin de plein pied dans la pratique cinématographique avec le tournage.

Margo Meyer et Léa Domingues

"La Culture et l’Art au Collège" est un dispositif initié et financé par le département de la Seine-Saint-Denis, qui s’adresse aux 130 collèges publics du département. Ces parcours d’une quarantaine d’heures permettent aux classes de s’immerger dans un univers artistique et de se lancer dans une création collective.
Tous les champs artistiques ainsi que ceux de la culture scientifique sont explorés.

Projet mené en partenariat avec The Community Centre.

The Community Centre
Après avoir occupé jusqu'en 2018 un espace dans le Xe arrondissement de Paris, le collectif The Community s'est installé au 9 rue Méhul, à Pantin (93), dans un ancien atelier de peinture de 270 m2.
Ce collectif international a été fondé en 2016 par des artistes en majeure partie finlandais installés à Paris. The Community rassemble aujourd'hui des artistes, curateurs et critiques de divers horizons. L'exposition inaugurale « Bread & Salt » a réuni 25 artistes amis, dont les œuvres continueront à occuper l'espace. Expositions et événements vont continuer à rythmer la vie du lieu.