RÉALISATION EN COURS : VISAGES

Les élèves de CP de l'école Louis Aragon (Pantin) réalisent un film avec Clémentine Baert.

SYNOPSIS

À partir d'une proposition de la ville de Pantin de faire un film sur le confinement, cet atelier s'intéresse à comment les enfants d'une classe de CP d'une école de Pantin ont vécu le confinement et comment ils vivent aujourd'hui toutes les nouvelles règles qu'on leur impose à cause de la pandémie. Un projet encadré par Clémentine Baert.

Partout on entend parler les adultes, les spécialistes, assez peu les étudiants moins encore les jeunes et très peu les enfants sur ce qui nous arrive actuellement. Ça vous fait quoi de porter un masque ? De manger loin des amis à la cantine ? De ne plus se donner la main ? De ne plus pouvoir se prêter son taille crayon ? La richesse de l'école est fortement contrainte actuellement par toutes les mesures contradictoires. On va commencer par parler ensemble de leur ressenti. Puis on va choisir les questions qui les intéressent le plus. Ils pourront décrire leur expérience du confinement par un dessin, une phrase, un geste, un poème, une musique. Le projet de film se construit sur la réalisation d'interview de chaque enfant puis d'une réponse commune en un film en stop-motion sur le rêve de cette classe par rapport à cette pandémie. On réalisera au sein même de la classe un poème en image de comment ils.elles imaginent la vie après la pandémie ou pendant, c'est les enfants qui choisiront.

Clémentine Baert

Le festival Côté court participe au dispositif « Portail de l’action éducative et culturelle à l’école ». Ces ateliers permettent à des classes des écoles de Pantin d'accueillir un réalisateur durant l'année scolaire. Réalisateurs, enseignants et élèves participent à cette formidable aventure, leur permettant de réaliser un court métrage, ensemble. Les films sont ensuite projetés en juin dans le cadre du festival Côté court. Tout un programme !

En partenariat avec la Ville de Pantin