À VOIR : LE VOL

Atelier de réalisation mené par Marie Loustalot auprès d’une classe de 4e du Collège Pierre Semard (Drancy).

Synopsis

Najla vole la caméra de sa mère absente pour un concours de danse et l'apporte au collège. Mais pendant la répétition avec ses amies, elle se la fait voler...

Projet de Marie Loustalot.

Voir le film

Depuis que j’ai découvert le cinéma à l’adolescence, en regardant des films sur les chaînes câblées chez moi la nuit, en allant au cinéma ou en louant des cassettes VHS, j’ai toujours été très sensible au genre de la comédie. Je voue un amour sans bornes aux comédies américaines des années 40, d’Ernst Lubitsch à Howard Hawks en passant par George Cukor. Ce sont des comédies loufoques, pétillantes, burlesques et très sophistiquées. Il m’a semblé très intéressant de proposer la comédie comme thème de parcours cette année. En effet, dans le contexte actuel, marqué par la pandémie mondiale qui nous plonge depuis plus d’un an dans un climat un peu morose, j’ai tout de suite imaginé que l’on pourrait travailler avec les élèves sur le thème - et genre cinématographique à part entière - de la comédie. Il s’agira à la fois de leur faire découvrir différents registres de comédies et de recueillir leurs réactions : qu'est-ce qui les fait rire? Le comédie se prête-t-elle à tous les sujets? Qu'est-ce qui les touche, les marque? etc. Ensuite, nous pourrons réfléchir au film comique que nous allons faire ensemble. J’ai en tête l’idée d’écrire avec eux un film muet, sur le mode des premiers Charlots. La forme du film muet permet de se focaliser sur le découpage, le rythme, et de se rendre compte de la puissance de l’image.

Marie Loustalot

Côté court participe au dispositif « Culture et Art au Collège », initié et financé par le département de la Seine-Saint-Denis. Ce parcours s’adresse aux 130 collèges publics du département et leur permet d'accueillir un.e réalisateur.rice durant l'année scolaire. Réalisateur.rice.s, enseignant.es et élèves participent à cette formidable aventure, dans le but de réaliser un court métrage, ensemble. Les films sont ensuite projetés en juin dans le cadre du festival Côté court. Tout un programme !