Focus Japon #1 - Shûji Terayama (50')

Dimanche 10 juin à 21h30 | Ciné 104 à Pantin


Figure majeure du cinéma underground japonais, Shûji Terayama est un réalisateur et poète connu pour ses films controversés des années 60.

« Deux expériences dans l’enfance et l’adolescence de Terayama ont été formatrices. Il est né (...) dans les contreforts du mont Osore - une montagne «hantée» qui a attiré des fantômes et des chamanistes pendant des siècles. Il a absorbé les mythes et les légendes locales tout au long de son enfance. Et puis il a passé ses années d’étudiant confiné dans un lit d’hôpital dans le quartier de Shinjuku à Tokyo, frappé par la néphrite qui l’a finalement tué en 1983. Devant la fenêtre de son quartier, les ruelles de Shinjuku étaient de plus en plus nombreuses. Le théâtre de rue et les happenings d’art, plus l’escarmouche bizarre de yakuza. (Shinjuku est devenu l’épicentre de la contre-culture japonaise au milieu des années 1960 : voir le film Diary of a Shinjuku Thief d’Oshima en 1968). Coincé à l’hôpital, Terayama a conçu un parallèle entre la circulation des fantômes sur le mont Osore et la vie de rue de Shinjuku. Cette perception lui a donné une veine d’imagerie qui a nourri une grande partie de son travail ultérieur. »
Tony Rayns, Where the mountain meets the street: Terayama Shuji, BFI, 3 Août 2017




Japon | 1974 | Couleur | 12 min
Dans Butterfly Dress Pledge, Shûji Terayama dépeint un monde de la mode en pleine débauche : orgies sexuelles, images et musique saturées, travestissement et déguisement sont l'expression de ce délire psychédélique.


Japon | 1974 | Noir et Blanc | 09 min
Trois performeuses s'adressent directement aux spectateurs du film et critiquent avec humour la place du spectateur.


| 1975 | Couleur | 29 min
Les préadolescents se sont révoltés contre leurs parents parce qu'ils les privaient de la libre expression de leur sexualité ; armés jusqu'aux dents, ils se vengent des adultes et font régner par la terreur un ordre nouveau : ils instaurent une société où les contes de fées et les ébats amoureux occupent une place centrale et se mêlent harmonieusement ; des magiciennes-geishas y jouent à la fois le rôle d'amantes et de mères.





Et aussi...

> TOUTE LA PROGRAMMATION

> LA PROGRAMMATION AU JOUR LE JOUR

> COMPÉTITION FICTION
> COMPÉTITION ART VIDÉO
> COMPÉTITION NOUVEAUX MEDIAS
> PANORAMA
> ECRANS LIBRES
> PERFORMANCES LITTÉRAIRES
> FOCUS ARIANE LOZE
> FOCUS JAPON
> HORS LES MURS
> SÉANCES SPÉCIALES
> LIVE / JACQUES PERCONTE & JULIEN RIBEILL
> CONVERSATIONS
> PITCH
> PASS
> TABLE RONDE



INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Newsletter Côté court